L’eXtreme Programming pour réaliser votre projet informatique

Dans l’univers du développement informatique, XP ne fait pas référence uniquement au bon vieux système de Windows, mais également à une méthodologie qui a révolutionné le monde du développement de logiciels présenté par Kent Beck dans son livre publié en 1999 s’intitulant Extreme Programming Explained.
informatique
L’eXtreme Programming, un processus dédié principalement à la réalisation de projets informatiques

L’approche Agile commence de plus en plus à s’implémenter dans les entreprises de toute taille comme étant une norme en termes de management de projet. À ce propos, le monde de l’entreprise est maintenant bien équipé lorsqu’il s’agit de logiciel de gestion agile. En partant des principes de la méthodologie Agile, l’eXtreme Programming (XP) s’avère être la meilleure solution lorsqu’il s’agit de traiter un projet informatique. En d’autres mots, eXtreme Programming est une méthodologie Agile orientée vers le développement de logiciels.

Il s’agit d’une méthode qui permet d’accélérer d’une manière significative l’accomplissement de projets ayant besoin de flexibilité. Son objectif est de limiter les coûts occasionnés par les changements. L’adoption de ce processus implique donc la prise en compte que de nombreux changements peuvent survenir. L’évolution en temps réel du système est visible par le client. Cela permet également aux développeurs de détecter et de corriger rapidement les erreurs. L’application de la méthodologie de gestion de projet eXtreme Programming exige une très grande rigueur, en raison de la complexité des méthodes Agiles. De plus, le mot d’ordre est d’opter pour la solution la plus simple et directe possible.

La méthode fondée sur les principes de l’approche Agile

La gestion de projet avec eXtreme Programming repose sur les principes de l’approche Agile, conçue pour faciliter la communication des acteurs des projets. De plus, afin de limiter les écarts entre les attentes du client et la faisabilité des projets, une planification flexible et à court terme doit être mise en place. Cela rend possible une évaluation des couts beaucoup plus précise ainsi qu’une livraison rapide de prototype, c’est-à-dire d’une fonctionnalité opérationnelle.

Des rôles bien précis seront attribués à chacun :

–  Le Client aura à sa charge la description des scénarios ainsi que des différentes activités du système informatique. Il devra aussi spécifier les Tests Fonctionnels

–  Le Coach sera le principal interlocuteur du Client. Il planifiera les réunions et veillera à ce que les principes de l’XP soient mis en pratique.

–  Le Développeur déterminera les diverses Tâches d’ingénierie et évaluera la durée des scénarios

–  Le Testeur mettra en œuvre les Tests Fonctionnels et fournira les résultats

–  Le Vérificateur vérifie les taches des développeurs et prend des actions en fonction des retours des développeurs

Notez toutefois que certains de ces rôles peuvent être combinés. Par exemple, un utilisateur peut prendre le rôle de développeur et de testeur ou encore de coach et de testeur. Par ailleurs, il est important que la taille de l’équipe ne dépasse pas 5 personnes. En effet, une petite équipe limitera les vecteurs de communication. Ainsi, chacun sera plus apte à se concentrer sur l’accomplissement du travail confié. Afin que chacun puisse se focaliser sur son rôle tout en ayant un œil sur le travail accompli dans sa globalité, il devient évident qu’utiliser un bon logiciel tel que Nutcache est essentiel afin de mener à bien un projet Agile XP.

Post author